Image of the GT Grade Carbon 105 bike

Le GT Grade

Les gravel bikes sont de plus en plus présents dans la presse depuis plusieurs mois, ce qui est probablement justifié puisqu’ils sont une version moderne des vélos de route : avec une géométrie plus décontractée et plus confortable, des pneus plus larges, un dégagement de pneu plus grand, un cintre plus large et point peut-être le plus important, des freins à disque.

Ne sont-ils pas que des vélos de cyclo-cross ? Pas vraiment. Leur géométrie est plus proche de celle d’un vélo de cyclo-sportive, avec un tube de direction plus haut, un tube supérieur plus court et un empattement plus stable. Leur dégagement n’est pas non plus aussi important que sur la plupart des vélos de cross. Ce sont en réalité des vélos de cyclo-sportive avec des pneus plus larges et des freins à disque, une combinaison qui fonctionne bien pour les longues journées en selle sur routes difficiles, ou si vous cherchez à mélanger les surfaces et descendre des pistes de gravier lors de votre sortie du route du dimanche.

Le vélo GT Grade Carbon 105 est l’un des gravel bikes les plus intéressants et novateurs. Il comprend les nouveaux freins à disques compatibles avec la route de Shimano et une transmission 105 complète. Mais la véritable pièce à remarquer est son cadre ! Après de nouvelles recherches dans la fibre de verre, GT a produit un triangle arrière doté de solides haubans en fibre de verre, enveloppés de carbone, plutôt qu’un tube entièrement en carbone. Les haubans sont donc plus flexibles et beaucoup plus confortables. Le cadre comprend également assez d’espace pour des garde-boues et un porte-bagage, même avec des pneus de 28 c de largeur (parfaits pour les trajets quotidiens), en plus d’être incroyablement léger et solide.

Bien que le sud de l’Angleterre ne soit pas recouvert de routes de gravier comme les États-Unis, nous avons un grand nombre de sentiers et pistes qui sont une excellente alternative aux routes standards pour un gravel bike comme le GT Grade. Un récent voyage sur les routes pavées de Belgique a également été une excellente opportunité de le tester avec un mélange de routes standards et de chemins. Un gravel bike peut-il être une bonne option pour les Classiques du printemps ?

gravel bike GT

Des pneus plus grands. Un dégagement plus important. Plus de confort ?

Des pneus plus grands et des roues plus résistantes sont autant des caractéristiques des Classiques du printemps que les pavés : ils sont vitaux pour rester à l’aise et garder le contrôle. Les pneus de 28 c et la paire de roues Stan's NoTubes Grail du GT Grade Carbon semblent être un bon choix pour moi et peuvent absorber les vibrations et les chocs constants des routes des Flandres.

La paire de roues Grail comprend des jantes extra larges, qui laissent les pneus de 28 c profiter de toute leur largeur, et qui paraissent et apparaissent largement plus importants que vos pneus standards de 23 c ou 25 c. Bien entendu, vous pouvez les utiliser en tubeless, ce qui peut être une bonne option pour éviter les crevaisons sur les surfaces de route difficiles. 

En plus de pneus larges, le dégagement est plus important : vous disposez d’assez d’espace sur le GT Grade pour installer des garde-boues intégraux ainsi que des pneus de 28 c, et vous pourriez probablement installer des pneus de 32 c en poussant un peu. Bien que ce dégagement plus important n’ait pas été utile sur les routes sablées des Flandres, il sera apprécié si vos routes et sentiers de gravier sont composés d’argile collant.

Également primordiaux pour le confort du Grade, les haubans : bien que très fins en apparence, ils sont vraiment solides et rendent vos sorties confortables. Martelés sur les pavés, ils paraissaient beaucoup plus lisses que la partie arrière d’un vélo de route normal.

La combinaison de jantes et de pneus plus larges, et de haubans flexibles font que le GT Grade offre des sensations et un maniement meilleurs qu’un vélo de route normal sur des sections pavées. Il a peut-être été conçu pour les routes de gravier, mais il fonctionne parfaitement sur les pavés (et sur les sentiers rocailleux).

gravel bike

Un groupe fiable et robuste

Le modèle GT Grade que j’ai testé était équipé d’un groupe Shimano 105, avec un pédalier compact et une cassette 11-32. Comme la paire de roues, ce groupe a été conçu pour fonctionner sur route et sur sentiers battus.

La cassette 11-32 et le pédalier compact ont rendu les côtes à 20 % de Koppenberg et Molenberg surmontables; bien qu’ils aient également trouvé leur place sur les routes de campagne flamandes, en pédalant avec le vent dans le dos, les gravel bikes doivent être capables de grimper des montées raides, ce qui est clairement proposé ici avec la transmission du GT.

Le groupe 105 est robuste et une fois installé avec des gaines externes sur toute la longueur et des poulies scellées, il demande encore moins de maintenance. En Belgique, la saleté et le sable sont bien restés à l’extérieur, ce qui fut fort appréciable : la dernière chose dont j’avais envie était d’ajuster ma transmission en plein froid !

pédalier compact gravel bike

Les freins à disque ?

Nous savons tous que les freins à disque sont presque parole d’évangile pour les VTT maintenant, mais ils sont également un bon choix pour les gravel bikes qui auront à rouler en hors-piste.

Le GT Grade est le premier vélo de route avec des freins à disque que j’ai essayé. Les cocottes sont visiblement plus grandes (pour convenir à la technologie hydraulique) et l’installation du disque m’a pris un peu de temps. Une fois tout en place, j’ai compris que ces freins pourraient être un ajout très utile sous des conditions poussiéreuses et humides (ce qui était le cas dans les Flandres). 

Sur route, le disque a fait un peu de bruit au départ, puisque la poussière des patins s’est prise dans le dégagement serré du disque. Ça s’est estompé au bout d’un moment (une fois les patins rodés) : il n’y avait ni grincement ni vibration, comme parfois avec les disques. La puissance de freinage est clairement plus importante par rapport à des freins à étrier utilisés sous des conditions humides et j’ai pu m’apercevoir que la durée de vie du patin serait également beaucoup plus longue. Oubliez les grincements de jantes et profitez d’un freinage progressif de qualité !

Une fois habitué aux plus grandes cocottes (qui ont offert une position confortable à mes mains sur les pavés), les freins à disque semblaient être un bon choix pour les conditions des Classiques du printemps. Je pense que l’axe transversal avant est un choix judicieux de la part de GT ; la fourche en carbone flexible et les axes QR ont tendance à frotter sur le disque. Globalement, le nouveau système hydraulique de Shimano semble avoir sa place sur les vélos de cyclo-cross et les gravel bikes, et permet de surmonter de nombreux problèmes de freinage incohérent sous les conditions humides et poussiéreuses du printemps.

transmission hydraulique

Le Grade est-il au-dessus des autres ?

Le GT Grade a reçu une grande médiatisation : il a remporté le prix du « Vélo de l’année » à l’Eurobike 2014, et ses haubans ultrafins en fibre de verre solide, son cintre et son cadre à triple triangle continuent de faire tourner les têtes. Mérite-t-il toute cette attention ? Les gravel bikes ont-ils vraiment leur place ?

Pour les longues routes et les sentiers de gravier, quand vous roulez à moitié sur du goudron et sur des pavés, les gravel bikes ont définitivement leur place. Ils sont plus droits et confortables que les vélos de cyclo-cross, mais beaucoup plus contrôlables que les vélos de route sur les surfaces inégales et meubles. Les gravel bikes semblent également une bonne option pour les sections pavées en absorbant les chocs et en vous permettant de grimper ces pentes pratiquement insurmontables. Que ce soit pour pédalier sur les chemins du sud de l’Angleterre ou sur les pavés ardennais, ce vélo est un excellent choix. 

Le GT Grade mérite sa place sur le podium des gravel bikes. Le design du cadre est superbe avec des haubans flexibles mais une partie avant rigide, des dégagements de pneu permettant d’installer des garde-boues, et une géométrie plus droite mais contrôlable. Ses composants sont également parfaits, que vous optiez pour l’option Ultegra de haute qualité ou la version moins chère, vous bénéficierez d’un ensemble fiable et durable, et la paire de roues tubeless est un atout en plus !

Le Grade a été un vélo intéressant et impressionnant à tester. Il fait face à tout, en restant confortable et en vous laissant garder le contrôle. Si vous cherchez une géométrie de course cyclo-sportive pour pédaler sur les routes les moins fréquentées, ce modèle vaut la peine d’être pris en considération. 

vélo gravel bike

Article rédigé par :

Tim Wiggins
Publié le : 06 avr 2016

Tim Wiggins is an avid cyclist, who is involved in all aspects of the sport. Whether it is mountain biking, road racing or riding non-stop for 480km; it is all about life on two wheels.