Posted in Cycle and tagged vestes

Chez Wiggle, nous aimons tester nos produits en conditions réelles, c’est pourquoi un groupe de quatre employés est parti à l’ascension du mont Snowdon, au Pays de Galles, lors des journées les plus humides et venteuses de l’année à la mi-novembre. Voici leurs avis sur ces produits !

Les testeurs de Wiggle

Ben Gray 

Quand il n’est pas sur son vélo, Ben participe aux événements les plus extrêmes possibles ! Pas fan des courses sur route de 10 km ni des cyclo-sportives, il recherche quelque chose de différent ! Ben est un participant régulier de l’OMM (Original Mountain Marathon) et de courses hors-route de 24 heures tout au long de l’année.

 


Dan Jones 

Monsieur « qui ne dit jamais non » ne refuse jamais une sortie en nature. Pédalant pendant de longues sorties sur son  Cinelli Hobootleg sur route et ailleurs chaque jour, il s’est récemment converti au running et cherche toujours un nouveau défi !

 

 


Dan Oakshott 

Dan est l’homme à qui parler en matière de nouvelles tendances. Il est connu dans le bureau pour son amour du café et des vélos, et associe souvent les deux ensemble ! Vous pouvez le voir en ville sur son vieux Raleigh ou bien en train de pédaler dans la nature.

 


John Bradford 

John vient de débuter dans le VTT et est toujours partant pour un nouveau défi. Ayant longtemps joué au football, il a depuis réparé cette erreur et peut maintenant être aperçu sur les sentiers !

 

Le plan

N’optant jamais pour la facilité, nous avons choisi le week-end qui est traditionnellement le plus pluvieux de l’année au mont Snowdon afin de pouvoir tester notre excellente gamme de nouvelles vestes outdoor. Pour notre plus grand bonheur, ce week-end s’est avéré être également le plus venteux de l’année !

Action !

Une fois notre journée de travail terminée le vendredi, nous sommes directement montés dans le camping-car en direction du Pays de Galles. Après une petite pause pour faire quelques courses sur la route, nous sommes arrivés à Llanberis 6 heures plus tard, où nous avons passé la nuit.

Much needed warmth ... Team Snowdon

Nous nous sommes levés tôt le lendemain et nous sommes partis dans la montagne. Le temps était devenu très mauvais, ce qui était parfait pour nous. Après une tasse de thé, nous étions équipés : imperméables et parés face aux éléments !

The adventure begins

Nous avons grimpé, en admirant la vue au fur et à mesure que le vent devenait plus fort. Après une petite zone de vents fous, nous sommes arrivés sans aucun souci au sommet où la neige nous attendait. Il n’y avait pas grand-chose à voir mais la neige valait vraiment l’ascension.

Une fois arrivés en haut, nous sommes repartis pour la descente. Sur notre chemin, d’autres randonneurs nous ont posé quelques questions : il semblerait que nous avons été le premier groupe à arriver au sommet sous ces conditions ! Tout le monde faisait demi-tour : notre ascension prenait donc la tournure d’un exploit !

De retour au camping-car, la bouilloire en route et nos pieds au chaud, il était l’heure de manger ! Nous sommes restés une nuit supplémentaire pour voir ce que la campagne galloise avait à nous offrir : les chutes d’eau, les pubs locaux, parler à des habitants et profiter d’une nuit bien méritée ! 

Veste Mountain Hardwear Quasar™ Lite

Ben Gray : l’une des vestes les plus légères que j’ai jamais portée, la Quasar™ Lite de Mountain Hardwear est simplement superbe ! Entièrement imperméable et très technique, elle est incroyablement respirable. Avec un système de superposition pratique, elle m’a gardé au chaud, au sec et confortable sur tout le chemin tout en restant classe. 

Mountain Hardwear Quasar™ Lite Jacket

Si j’ai une seule critique, c’est que la fermeture du col est en polaire : c’est très pratique par temps sec, mais elle devient humide quand il pleut. Au final, j’ai enfilé mon cache-cou pour protéger ma peau de l’humidité.

Hormis ce point, cette veste est fantastique !

Veste OMM Kamleika Race Smock II

Dan Jones : la veste Kamleika Race Smock II d’OMM comprend toutes les caractéristiques que j’attendais d’un tel produit : elle est ultralégère, extensible et respirable ce qui m’a permis de porter des épaisseurs sans surchauffer.

OMM Kamleika Race Smock II

Les cordons à la taille et dans le cou gardent tout l’air chaud à l’intérieur, ce que j’ai apprécié de plus en plus au fur et à mesure de l’ascension.

Pour moi, il s’agit d’une veste fonctionnelle et superbe sur laquelle je peux compter. 

Veste The North Face FuseForm Dot Matrix

John Bradford : la veste FuseForm Dot Matrix de The North Face est un équipement fantastique (merci !) qui m’a gardé au chaud et au sec quand nous grimpions le mont Snowdon sous un froid mordant, des vents forts et des grêlons/de la neige. Cette veste a définitivement dépassé mes attentes en matière de chaleur : j’ai même dû enlever quelques maillots de corps, pour le plus grand plaisir des randonneuses et des moutons !

The North Face Fuseform Dot Matrix Hooded Down Jacket

Cette veste est également excellente à porter en automne et en hiver. Après avoir randonné pendant 5 heures, j’avais froid et j’étais mal à l’aise de partout, sauf sous ma veste ! Elle est très légère, peu volumineuse et très confortable. Les rabats sous les bras étaient très pratiques à dézipper quand j’ai eu chaud pendant l’ascension. 

The North Face Fuseform Dot Matrix Hooded Down Jacket

Un excellent équipement et probablement la meilleure veste que j’ai portée en montagne. 


Daniel Oakshott : en prenant en compte le fait que nous avons eu de la pluie, des grêlons, de la neige et des vents à environ 145 km/h le jour où nous avons choisi de grimper le mont Snowdon, j’avais un peu peur d’avoir très froid et d’être trempé.

Mon pantalon imperméable bon marché m’a laissé tomber, mais la veste Fuseform m’a permis de rester très au sec et à l’aise pendant tout le chemin du retour.

The North Face Fuseform Dot Matrix Hooded Down Jacket

En termes de caractéristiques, j’ai adoré le fait que la capuche puisse être bien placée et serrée autour du visage quand le temps est devenu horrible, ce qui m’a protégé de la pluie et du vent, et la visière a empêché l’eau de ruisseler sur mon visage. La veste se replie en tout petit, point surprenant pour un modèle isolé, ce qui est toujours pratique quand les conditions sont aussi caractérielles, comme souvent au Royaume-Uni. Vous pouvez la ranger dans votre sac à dos quand la pluie s’arrête et que le soleil se couche.

La technologie Fuseform est synonyme de moins de surpiqûres et de moins de coutures pour un poids minimal. Il s’agit d’une veste beaucoup plus légère que mes précédentes vestes outdoor. Sur le bas de la montagne, où les températures étaient plus élevées et où la pluie et le vent n’étaient pas aussi brutaux, les ventilations sous les bras se sont avérées très pratiques une fois ouvertes : je pouvais sentir l’air chaud et étouffant quitter la veste pour laisser place à une légère brise. J’ai eu peur d’avoir trop froid mais ça a été tout le contraire. Il vaut également de remarquer que les poches sont grandes ce qui est parfait pour de la nourriture quand vous grimpez une montagne ou pour toute aventure !

The North Face Fuseform Dot Matrix Hooded Down Jacket

J’ai vraiment cherché un point négatif sur cette veste mais je n’en ai pas trouvé. SI vous voulez une veste qui vous suivra sur toutes vos aventures quand les conditions ne sont pas sympas, je recommande pleinement ce modèle !


Snowdon conquered ... #goodstuff

Article rédigé par :

Ben Gray
Publié le : 29 déc 2015