Posted in Swim and tagged Speedo, entraînement, entrainement
image of man leaving swimming pool

Votre technique de respiration a un fort impact sur votre réussite dans l’eau. Il est important de vous concentrer sur vos mouvements de bras et vos battements de jambes, mais l’une des meilleures façons de gagner quelques secondes est d’améliorer votre technique de respiration.

Nous avons pris quelques conseils auprès du coach de natation Speedo Fred Vergnoux pour vous expliquer comment nager le crawl plus rapidement en travaillant principalement votre expiration et en utilisant des palmes.

Pourquoi travailler votre respiration ?

Sans vouloir montrer ce qui semble évident, la respiration fournit votre corps en oxygène. Le corps humain ne peut survivre sans oxygène : chaque cellule a besoin d’une certaine dose d’oxygène pour fonctionner. Quand vous bousculez votre corps avec des exercices, vous faites encore plus travailler vos cellules et vous avez donc besoin de plus d’oxygène qui est leur source d’énergie.

Vous savez, quand vous haletez après un fort exercice physique ? Votre corps essaye de recevoir plus d’oxygène.

Fred m’a également dit qu’au niveau de l’efficacité, faire travailler votre respiration peut vous offrir beaucoup plus de fluidité : vos coups seront plus lisses si vous respirez au bon moment.

A swimmer emerging from a pool

Comment améliorer votre technique de respiration ?

Faites travailler le volume de vos poumons

Fred propose la nage sous l’eau comme excellent moyen d’augmenter la capacité de vos poumons. Vous pouvez utiliser des palmes pour plus d’élan lors de vos sessions subaquatiques et vous concentrer sur votre respiration plutôt que de penser à avancer. Rappelez-vous que toute session de nage subaquatique doit être réalisée avec précaution : entraîner les poumons prend du temps et vous ne devriez pas repousser vos limites au point de vous sentir pris(e) de vertige.

An underwater photo of a woman swimming breaststroke

Expirez correctement et entraînez-vous à le faire

Beaucoup de nageurs ne pensent qu’à inspirer. Mais il faut expirer aussi !

La respiration est un procédé à double sens. Essayez cet exercice conseillé par Fred, dans l’eau ou sur la terre ferme, lors de votre échauffement :

  1. Prenez une forte inspiration, calmement.
  2. Retenez votre respiration en comptant jusqu’à 4.
  3. Expirez en comptant lentement jusqu’à 4 avec un souffle long et contrôlé.
  4. Arrêtez-vous quand vous avez expiré tout l’air et attendez.
  5. Répétez cet exercice trois ou quatre fois.

Pour un entraînement complet, il est recommandé de faire travailler votre respiration pendant la journée avec cet exercice simple à effectuer 5 fois :

  1. Placez votre main sur votre abdomen.
  2. Prenez une forte inspiration jusqu’à ce que vous sentiez votre abdomen se soulever.
  3. Expirez lentement.
  4. Répétez 5 fois.

Vous avez eu la sensation de devoir inhaler beaucoup plus d’air que d’habitude pour arriver à cette forte inspiration ? Cet exercice vous permettra probablement de réaliser que nous prenons des inspirations peu profondes la plupart du temps. Faire l’effort de respirer plus profondément de manière générale n’offre pas seulement plus d’énergie à votre corps en piscine, toutes vos activités quotidiennes en bénéficieront.

Ne tournez pas votre tête pour expirer

Fred fait remarquer que pour le crawl, vous devez expirer lorsque votre tête est sous l’eau. Si vous essayez d’inspirer et d’expirer quand vous tournez votre tête sur le côté, elle sera sortie de l’eau pendant deux fois plus longtemps que nécessaire ce qui créera une pause et vous ralentira.

A swimmer diving into an outdoor pool

Sachez quand respirer

Pour le crawl, respirer tous les trois mouvements est ce qu’il y a de mieux : cela vous permet de passer autant de temps que possible dans l’eau. La respiration bilatérale (des deux côtés) permet également de ne pas surmener un seul côté de votre corps.

Pour plus d’informations sur comment améliorer votre nage, jetez un œil à notre Guide d’entraînement à la natation de Speedo pour tous les niveaux.

Le coach d’élite Fred Vergnoux sait très bien comment guider un nageur vers l’or olympique ou un titre de champion mondial. En tant qu’ancien coach de l’équipe olympique espagnole, il a vu plus de 244 records battus sous sa tutelle, dont de nouveaux records aux niveaux national et mondial de la numéro un espagnole, Mireia Belmonte Garcia.

Article rédigé par :

Portrait de bertille
Charlotte B
Publié le : 19 juin 2015