Posted in Run

Nous avons posé la question suivante à ASICS : devons-nous modifier notre approche pour nos entraînements de running en été ?

Après avoir passé l’hiver à lutter contre le vent et la pluie, on pourrait penser qu’il est plus facile de courir sous le soleil estival. Mais en vérité, cette saison présente ses propres défis, les plus communs étant : la chaleur, les vacances, la foule et les heures de coucher plus tardives.

 

Nous nous sommes associés à ASICS afin de vous offrir des solutions rapides aux frustrations les plus typiques des coureurs en été...

 

 

Comment s’adapter à des températures plus élevées ?

Votre température corporelle doit être d’environ 37 ºC. Même si une légère augmentation peut vous permettre de mieux courir (muscles échauffés, augmentation du débit sanguin), votre performance souffrira si votre température corporelle monte jusqu’à 42 ºC.

  • Courez tôt le matin ou tard le soir. Le soleil ne sera pas si haut et la température de l’air sera plus fraîche.
  • Restez hydraté(e). La déshydratation augmente encore plus le stress sur votre corps (et le réchauffe).
  • Allez courir en bord de mer, si vous le pouvez. Une brise marine vous gardera au frais.
  • Portez des vêtements respirables. La collection été d’ASICS, par exemple, est composée de modèles bénéficiant tous de tissu antitranspirant.

 

 

Comment maintenir votre routine pendant les vacances ?

Que vous soyez absent(e) pour deux jours ou deux semaines, les grasses matinées et les journées de farniente peuvent facilement vous faire oublier les plaisirs procurés par le running. Pour vos vacances, vous aurez le choix entre deux options : vous pourrez vous imposer une semaine de repos ou ajuster vos entraînements pendant votre séjour.

  • Profitez de vos séances de running pour explorer la région. Cela vous permettra de découvrir des endroits que vous pourrez ensuite revisiter plus tard dans la journée.
  • Si vous voyagez en groupe, levez-vous tôt : vous pourrez ainsi vous entraîner sans rater aucun des bons moments passés en famille/avec vos amis. De plus, les collants et shorts ASICS sont dotés de poches pour ranger vos clés ; vous n’aurez donc à déranger personne lorsque vous partirez/reviendrez de votre séance d’entraînement.
  • En choisissant un itinéraire aller/retour simple, vous éviterez de vous perdre. Si vous séjournez dans un hôtel, demandez à la réception de vous conseiller de bons parcours.
  • Incluez des entraînements fractionnés de haute intensité. Répétez un nombre d’exercices pour une durée déterminée ou un nombre de fois en particulier, par exemple 20 burpees, 20 fentes, 20 star jumps, 20 pompes roulées et 20 pompes. Notre gamme de chaussures d’entraînement ASICS est spécialement conçue pour répondre aux exigences de ce type d’exercices variés. Nous aimons particulièrement les GEL-Zaraca, un modèle proche du sol et léger, mais qui offre également suffisamment de soutien pour résister aux mouvements rapides des entraînements en circuit !

 

 

Apprenez l’art d’éviter les foules

C’est formidable de voir autant de personnes profiter du plein air mais lorsque vous courez, devoir zigzaguer entre les promeneurs peut devenir très pénible.

  • Levez-vous tôt. Les endroits très fréquentés en journée sont souvent désertés au petit matin.
  • Changez votre itinéraire. Servez-vous de cette occasion pour tester de nouveaux terrains.

 

Comment gérer un temps de sommeil réduit

Que ce soit la chaleur étouffante dans votre chambre ou de trop nombreux barbecues, il y a de fortes chances pour que vous dormiez moins en été. Le sommeil est absolument indispensable pour bien récupérer, donc même si vous parvenez à maintenir votre programme d’entraînement habituel, votre performance de running pourra toujours être affectée.

Dormez pendant la journée. Une courte sieste de 30 minutes environ peut faire des merveilles sur notre niveau énergétique. Cependant, évitez de faire des grasses matinées car elles peuvent rapidement devenir une habitude.
Réduisez le volume de vos entraînements. Vous prendrez plus de plaisir à courir un 10 kilomètres trois fois par semaine que de vous imposer un 5 kilomètres tous les jours. Si vous augmentez la distance parcourue, assurez-vous de bénéficier d’un soutien adapté. ASICS propose quelques-uns des meilleurs modèles pour la course de distance dont les GEL-Kayano, l’un des éternels favoris des marathoniens.

 

Gardez ces idées en tête tout au long de l’été et vous serez assuré(e) de vous sentir heureux(se), en bonne santé et en forme au cours de ces quelques mois.

 

Article rédigé par :

Suzannah Cranwell
Publié le : 10 juin 2016